Algarve, Guincho ou Tarifa, Quel spot choisir cet été ?

Home
Plans vacances
Algarve, Guincho ou Tarifa, Quel spot choisir cet été ?

Algarve, Guincho ou Tarifa, Quel spot choisir cet été ?

Les windsurfeurs sont des oiseaux migrateurs, et le vent est leur motivation commune. Mais nous ne cherchons pas forcément tous la même chose lorsque nous arrivons sur un nouveau spot, et les motivations peuvent varier selon le niveau, l’état d’esprit, ou ceux qui nous accompagnent. Brice Reoyo  vit à Sainte Marie La mer, à côté de Canet en Roussillon, et en été, son camion est toujours prêt à décoller pour des destinations accessibles mais dépaysantes.

L’Algarve et Guincho au Portugal sont ses destinations de prédilection tout comme Tarifa en Espagne et dans son texte ci dessous, Brice nous donne son point de vue sur ces trois zones en été et pourquoi choisir telle ou telle destination selon ses affinités …

DSC01984[2]

 »    L’été est bien là et est trop souvent synonyme de pétole pour nous les windsurfeurs. Pour ceux qui ne sont pas encore partis en vacances et qui cherchent une destination ventée pas trop loin en Europe, la péninsule ibérique peut être la solution, en particulier pour ceux qui partiraient en van. En effet, le Portugal possède, entre autre, les fameux spots de Guincho (siège de la worldcup pendant de nombreuses années) et de Sagres, tandis que Tarifa en Espagne reste la capitale européenne incontestée du windsurf !

Ci-joint la vidéo retraçant nos 4 semaines de roadtrip autour de la péninsule ibérique à la découverte de ces 3 spots et zones aux profils de navigation très différents et avec leurs caractéristiques touristiques bien propres. Dans tous les cas vous aurez de très bonnes stats de vent et de quoi vous occuper les jours de pétole, toutes les précisions ci-dessous…

1) Guincho : si vous voulez naviguer exclusivement en vagues (sauts en tribord amure), c’est ici que ça se passe ! L’avantage au niveau du windsurf c’est que c’est la zone de loin la plus ventée (prévoir 4m² voir 3.7m² les jours de cartouche), offrant des sessions plus “light” mais aussi des vagues pouvant être conséquentes quand ça marche. Attention pour ceux qui voyagent en famille : si c’est venté, madame et/ou les enfants ne pourront absolument pas profiter de la plage de Guincho qui est juste intenable (sable qui fouette, vent frais…), ils pourront par contre faire un peu de voiture pour trouver des plages au calme ( le vent étant vraiment très localisé sur Guincho ).GOPR28362

Si vous avez la malchance de tomber pendant les rares périodes sans vent, pas de soucis : du SUP/morey/surf est envisageable en remontant quelques kilomètres au nord dans la “réserve à surfeurs”, mais prévoir beaucoup de monde au pic en été. Si le surf n’est pas votre truc ou celui de votre famille, plein d’activités touristiques historiques et culturelles sont également toutes proches : la capitale Lisbonne d’abord avec ses différents quartiers qui offrent de nombreuses choses à découvrir, mais aussi le très original palais de Sintra. En remontant à peine un peu plus au nord, deux magnifiques villages s’offriront à vous avec Obidos le médiéval et Alcobaça le solennel. Les amoureux des vagues ne manqueront pas d’en profiter pour aller jeter un œil au désormais mythique spot de Nazaré ! Enfin, pour ceux qui auraient déjà épuisé ces possibilités, la ville historique d’Évora reste intéressante mais plus loin à l’est en s’enfonçant dans les terres.

Pour les baroudeurs en van, le parking de l’hôtel Muchaxo est parfait. Dans l’ensemble, les autres plages permettent également de dormir gratuitement facilement.

DSC02137[1]

2) Martinhal (Sagres) : pour les freestyleurs, slalomeurs et tous les amoureux des plans d’eau plats (flat de chez flat avec la bonne orientation). Le vent est bien moins fort qu’à Guincho (comptez 1m² de plus en surface de voile) mais c’est le 2ème endroit où il rentre le mieux au Portugal. On y part au “large” côté bâbord amure. Ici la famille pourra plus sereinement faire bronzette sur la plage quand vous êtes à l’eau, d’autant qu’il doit bien faire 5°C de plus qu’à Guincho (navigation en combinaison 3/2mm à Guincho contre le shorty à Martinhal), pas négligeable !

Quand il n’y a pas de vent, pas grand-chose niveau culturel mais la côte de l’Algavre offre des lieux naturels à couper le souffle : la plage de Carvalho, celle de Dona Ana, la grotte de Benegil, le cap de Sao Vicente, celui de Ponta da Piedade ou encore la plage de Camilo. En été il y a évidemment du monde, mais ça pourrait être bien pire et ces sites magnifiques valent vraiment le coup.

GOPR3411_thumb[4]

Pour le “camping sauvage”, le spot en lui-même permet de dormir facilement. Pour le reste c’est bien plus délicat avec des petites routes et des parkings trop rares, du coup ce n’est pas forcément évident de trouver où se mettre mais ça reste faisable.

 

3) Tarifa : pour les freerideurs, ceux qui aiment le bump&jump et espèrent pouvoir éventuellement se faire une session vagues au spot de Los Caños de Meca (sauts en bâbord amure). Ici c’est des plans d’eau bien clapoteux dans l’ensemble, mais le vent et la chaleur sont là et il y a une plus grande variété de conditions avec une pléthore de spots qui s’enchaînent le long de la côte.

Par contre, à part les plages et la ville de Tarifa (avec sa quantité astronomique de surfshops), c’est plutôt désert. Ici les activités quand ça navigue pas c’est farniente la journée et fiesta la nuit.  

( NDLR : Là dessus, pas d’accord avec toi Brice, désolé mon côté Tarifénien ressort, il y a tout de même à faire entre le parc des Alcornocales à pied ou en VTT, les balades sur la côte entre Tarifa et Algeciras,  Bolonia tout prêt, les petits lacs cachés dans l’arrière pays, un trip express au Maroc en face, les villages blancs, les escapades à Cadix, Seville, Cordoba, tu peux aussi faire de l’équitation, de la plongée, whale watching, escalade …  )

A Tarifa il y a largement la place pour votre monture et vous ne serez pas le seul en van, mais à moins de feinter comme nous en restant au même endroit plusieurs jours d’affilés (dans un coin à l’écart), il faudra payer pour se garer et vous serez certainement chassés au moment de dormir. En effet beaucoup de mecs ont fait des parkings leur gagne-pain durant toute la période estivale. Après il y a bien le spot de Las Dunas où là il y a de la place gratuite pour tout le monde, mais il faut aimer la proximité avec plein de monde et l’ambiance à la “burning man”…

DSC02705_thumb3

Pour vous donner peut-être une idée plus claire, je vous donne mon cas personnel…

En tant que windsurfeur de manière exclusive, je me tâte très fortement à repartir 10 jours cet été à Guincho, mais pour un trip windsurf pur avec un pote, d’autant qu’en tant que méditerranéen, c’est surtout les vagues qui me manquent ( pour le freestyle on a ce qu’il faut ). Guincho c’est la garantie presque à 100% d’avoir du vent et des vagues ( pas forcément terribles mais bien là ) et de pouvoir au pire m’amuser en paddle.

En tant que touriste, je préfère mille fois l’aspect nature et chaleur ( à l’aspect culturel ou fête ), du coup c’est sans aucun doute la côte sud du Portugal : l’Algarve est vraiment une région magnifique et exceptionnelle d’un point de vue de son littoral, qu’il faut à mon avis voir au moins une fois dans sa vie !

Au final j’espère avoir pu vous donner envie d’aller découvrir ces spots et bon ride à tous !  »

Texte et photos : Brice Reoyo

Pour découvrir son blog et ses voyages, cliquez ici

La vidéo de son été 2013 :

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
 Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Plus

Pas de commentaire, soyez le premier à en laisser un.



Les commentaires sont fermés.

Derniers articles

Les Ardennes, une belle région pour découvrir le paddle

Les Ardennes, une belle région pour découvrir le paddle

Cet article vous invite à découvrir plusieurs lieux dans les Ardennes où il est possible de découvrir le paddle sans[...]

Norvège : Les iles Lofoten racontées par la surfeuse Française Léa Brassy

Norvège : Les iles Lofoten racontées par la surfeuse Française Léa Brassy

Lea Brassy est une surfeuse professionnelle qui a pris l'habitude de passer tous ses étés et une bonne partie de[...]

Partir en vacance faire du kitesurf au Vietnam

Partir en vacance faire du kitesurf au Vietnam

Quand on pense kite surf, on ne pense pas forcément au Vietnam. Et pourtant, lors d’un voyage au Vietnam, il[...]

Partir en trip kitesurf en Guadeloupe

Partir en trip kitesurf en Guadeloupe

Nous sommes en pleine saison estivale, c'est peut-être le bon moment pour commencer à chercher un spot sympa pour les[...]

L’électrostimulation pour la récupération musculaire, bonne idée ou pas ?

L’électrostimulation pour la récupération musculaire, bonne idée ou pas ?

Dans les années 90, l’électro-stimulation était vantée dans les émissions de télé-achat pour sa fonction de « musculation sans effort ». Aujourd’hui,[...]

Copyright 2013 - Une réalisation :