Rencontre avec Gerald Hugon, Patron de Windsurf Leucate et fin navigateur !

Home
Stand up paddle
Rencontre avec Gerald Hugon, Patron de Windsurf Leucate et fin navigateur !

Rencontre avec Gerald Hugon, Patron de Windsurf Leucate et fin navigateur !

Vous en connaissez beaucoup vous des patrons de surf shop qui naviguent avec leurs clients entre midi et deux dés qu’il y a du vent et qui à 40 ans se permettent d’envoyer  une grande partie du répertoire des manoeuvres de freestyle moderne habituellement réservées aux petits jeunes ? Gérald Hugon vient de Dijon, une ville et une région qui ne le destinaient pas à devenir le patron de l’un des surfshops Français les plus réputés. Rencontre avec un vrai passionné.

T&Ride : Bonjour Gerald, avant d’être à la tête de  ton surfshop Windsurf Leucate, ton parcours est certainement celui d’un passionné, peux tu nous le décrire un peu ?

Gerald : J’ai commencé le windsurf à l’âge de 12 ans alors que j’étais en vacance à Leucate … Je suis originaire de Dijon et on ne peut pas dire que ce soit le paradis du vent ! Je pratiquais un peu sur le lac de Panthier, de Saule Guillaume ou sur la Saone.  A 13 ans, j’ai eu le grand bonheur de recevoir une Astro rock pour l’obtention de mon  brevet des collèges et ça a été un peu le point de départ et la découverte du funboard. Ensuite j’ai essayé de progresser le plus possible en allant naviguer avec des copains car je n’avais pas le permis. Puis j’ai décidé de me rapprocher de la mer et de vrais spots. Pour moi Port Leucate c’était un peu comme Hawaii, J’y suis donc devenu vendeur d’abord à Surf Center puis à Neway.  En parallèle j’ai passé mon Bac S, je me suis dirigé vers des formations en construction navale et matériaux composites car j’ai toujours été branché technique. j’aime tout ce qui est résistance des matériaux, calcul de structure …
Puis je suis passé du statut d’employé à celui d’ouvrir un magasin, et là ça a été le début d’une autre aventure : On a un peu essayé de me décourager au début. j’entends encore certains me dire :  » On te croyait plus intelligent que ça ! » . J’ai répondu que je voulais faire ça pour moi et pour aller jusqu’au bout de mes idées …  Mon but était de créer quelque chose de différent. Alors que tous les surf shops alentours travaillaient toutes les marques, j’ai décidé de n’en avoir qu’une, en créant un magasin exclusivement Neilpryde / Jp  parce que d’une part c’est une marque qui me tient à coeur mais aussi et surtout pour connaitre mes produits sur le bout des doigts. Je connaissais bien le windsurf, je vendais du matériel sur lequel je naviguais moi même, que je connaissais par coeur, et c’est pour cela que Windsurf Leucate a fonctionné.

942451_473283499415309_120584023_n

A l’époque, il y avait déjà des magasins qui travaillaient la marque et c’est pour cela qu’en France on a refusé de me livrer en JP Pryde au début, on me bloquait complètement, et j’ai du passer par un magasin en Allemagne pour être fourni. Mon magasin est né en 2006 et aujourd’hui je suis devenu le plus gros client Jp Pryde en France ! En 2010 Exocet a également fait son entrée au magasin …

T&Ride : On a vu de belles images de toi en freestyle, c’est une discipline qui te tient particulièrement à coeur ?

Gerald : C’est venu naturellement. J’ai commencé avec de simples loopings en 1998 puis en 2000, je me suis mis aux air jibes, aux spocks et j’ai ensuite progressé petit à petit. La région se prête parfaitement à cette discipline. A l’heure actuelle nous sommes une dizaine de copains à pratiquer tout le temps ensemble et on va de de plus en plus à Port la nouvelle. Et puis il y a du niveau ici avec les Belges Steven van Broeckhoven ( ex champion du monde PWA de freestyle, troisième cette année ), Dieter van Eyken souvent de passage, le local Nico Akgazcyian, l’allemand Marco Lufen … Il y a aussi le jeune Sam Estève qui est très prometteur et que l’on aide un peu … Pour ma part je commence à poser les Kabikuchi , Air Skopu ( ndlr : Des manoeuvres de freestyle moderne de haut niveau … )

1395375_545985012145157_492601625_n

T&Ride : Tu es plutôt coup de marin, temps pluvieux et vagues, ou Tramontane, clapot et soleil ?

Gerald : Je suis plutôt Tramontane et soleil car c’est là qu’il y a la plus grosse émulation, particulièrement en freestyle, car c’est dans ces conditions que l’on progresse le plus tous ensembles  …

1620356_607868652623459_520306818_n

T&Ride : Tu as fait le choix rare d’un magasin 100 % windsurf ( pas de kitesurf qui représente pourtant un gros marché dans la région ), es tu satisfait de l’identité que tu as donné à ton magasin, d’un point de vue aussi bien affectif que financier ?

Gerald : C’est le choix de toujours, et je ne pratique pas le kitesurf donc je ne vends pas de kitesurf. j’ai toujours tout fait par passion. Donc oui je suis très satisfait, j’ai fait le choix de vivre à Leucate et de me laisser la possibilité d’aller naviguer avec mes clients et amis. En général je m’octroie une pause de 12h45 jusqu’à 16 h 30, si il n’y a pas de vent je reviens plus tôt à 15 h 30 et si la session se passe au Cap d’Aude, je reviens plutôt à 17 h ! De 2006 a 2010,  j’étais tout seul au magasin, depuis j’ai un vendeur qui travaille avec moi : Jean Michel …

T&Ride : Tu as tout de même intégré quelques stand up paddles ces derniers temps, comment vois tu ce sport ?

Gerald : C’est un super complément lorsqu’il n’y a pas de vent. J’aime le côté découverte, balade, et profiter des belles journées . Je le vois aussi comme une bonne manière de me maintenir en forme. En vague c’est également un support intéressant même si je ne pratique pas moi même car mon temps libre est compté et je dois faire des choix !

T&Ride : Outre JP Neilpryde, tu as parié sur la marque Italienne Nove Nove ainsi que sur Point 7, peux tu nous en dire plus sur leurs produits ?

L’aventure a commencé l’été dernier par l’intermédiaire de Nove nove directement, car je distribuais déjà 360 et Reptil … Il y a une bonne équipe dirigeante avec Cesare cantagalli ( NDLR : Son numéro de voile du temps de la compétition était I 99 d’où le nom de la marque ), et le shaper Gianni Balandri qui bossait avant cela pour RRD. J’aime le côté haut de gamme et semi custom, cela permet d’obtenir des  planches plus légères avec une meilleure finition et une meilleure construction. J’ai beaucoup de demandes à Windsurf Leucate pour ces produits … Je leur ai vendu 1/3 de leur production mondiale tout de même !!! D’ailleurs, comme d’une manière générale Novenove n’arrivait plus à répondre à la demande, la production 2015 sera mi custom, mi fabrication Cobra, ce qui permettra bien sur de produire beaucoup plus.
L’arrivée de Point 7 c’est faite par l’intermédiaire de Nico Akgazcyian ( Ndlr : Vainqueur du dernier indoor à Varsovie cliquez ici )Il y a eu une grosse évolution sur cette marque ces dernières années, les produits sont ultra performants et le team fait rêver … Ces voiles sont beaucoup moins chères que certaines grandes marques pour des performances équivalentes … Un rapport qualité / prix vraiment très intéressant !

1969172_750765211608394_1947405213_n

T&Ride : A l’heure actuelle, la plus grosse part de ta clientèle windsurf au magasin est elle plutot freeride, slalom, freestyle ou vague ?

Gerald : Freeride à 80 % ! La part de mes clients vague/ freestyle est de 10 à 15 % seulement. Je vends très peu de slalom.  Par contre, je vends 400 ailerons anti algues à l’année !! La plupart de mes clients veut avant tout se faire plaisir et naviguer en sécurité.

10570274_10204522229565879_8232623521039829666_n
T&Ride : Que représente la part des clients étrangers pour ton magasin ?

Gerald :  Il y a environ 30 % d’étrangers . je parle Allemand  et ça a été un gros plus pour moi … J’ai appris à l’école, car Dijon d’où je suis originaire est proche de la frontière Allemande.

T&Ride : Comment perçois tu l’avenir du windsurf dans la région ?

Gerald : La région possède un potentiel énorme qui à mon avis n’est pas pas du tout exploité !! Certains se bougent, comme Julien Taboulet avec son école mais il y aurait moyen de faire des trucs de fou … Regardes l’étape PWA de Rosas, il n’y a que rarement du  vent pendant les compétitions alors que dans le même temps nous avons du vent à gaver. En général dés que la compétition se termine on voit tous les pros débouler par ici pour enfin pouvoir naviguer ! Le Mondial du vent est pour l’instant le seul évènement d’envergure et c’est dommage. Un truc tout bête qui en dit long : Il n’y a toujours pas de panneaux avec les noms des spots. J’explique 100 fois par an où est le spot de la Mine. La région manque clairement d’une bonne dynamique.

T&Ride : As tu des projets et voyages en vue prochainement ?

Gerald : Oh que oui ! L’Afrique du sud et Jericoacoara au Brésil !

T&Ride : merci Gerald et bon hiver à toi !

Interview réalisée par Fred Bonnef

Photos : Gerald Hugon / Les fanas du windsurf

Gerald en action et en vidéo :

Nico Akgazcyian et Gerald Hugon à propos des voiles point 7 :

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
 Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Plus

Pas de commentaire, soyez le premier à en laisser un.



Les commentaires sont fermés.

Derniers articles

Cet été, optez pour le paddle de rivière

Cet été, optez pour le paddle de rivière

Le stand up paddle est un sport de plus en plus tendance en France. Traditionnellement pratiqué en mer, on le[...]

Les Ardennes, une belle région pour découvrir le paddle

Les Ardennes, une belle région pour découvrir le paddle

Cet article vous invite à découvrir plusieurs lieux dans les Ardennes où il est possible de découvrir le paddle sans[...]

Norvège : Les iles Lofoten racontées par la surfeuse Française Léa Brassy

Norvège : Les iles Lofoten racontées par la surfeuse Française Léa Brassy

Lea Brassy est une surfeuse professionnelle qui a pris l'habitude de passer tous ses étés et une bonne partie de[...]

Partir en vacance faire du kitesurf au Vietnam

Partir en vacance faire du kitesurf au Vietnam

Quand on pense kite surf, on ne pense pas forcément au Vietnam. Et pourtant, lors d’un voyage au Vietnam, il[...]

Partir en trip kitesurf en Guadeloupe

Partir en trip kitesurf en Guadeloupe

Nous sommes en pleine saison estivale, c'est peut-être le bon moment pour commencer à chercher un spot sympa pour les[...]

Copyright 2013 - Une réalisation :